Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis - Hopman Cup : La France s’incline face aux Tchèques

par Gwendal Le Priellec 7 Janvier 2012, 14:05 TENNIS

La Hopman Cup, seule compétition proposant un tableau mixte, s’est tenue cette semaine à Perth, en Australie. Après une phase de poules parfaitement maitrisée, Français et Tchèques s’affrontaient pour le gain du titre, les Tchèques raflant au final la mise. Retour sur une semaine de compétition plutôt inhabituelle.

 

 1-copie-19.jpg

 

 Berdych et la République Tchèque victorieux

 

Hopman Cup - Mode d’emploi

Se déroulant depuis 1989, la Hopman Cup voit s’affronter huit nations, dont les sept meilleures mondiales, selon un classement établi par la Fédération Internationale de Tennis. Les équipes sont réparties en deux phases de poule, composée chacune de quatre équipes. Chaque confrontation entre deux pays se déroule en trois temps : un simple dames, un simple messieurs et un double mixte décisif. Les vainqueurs des deux phases de poule s’affrontent ensuite en finale.

A noter que les rencontres se disputent en salle et sur dur. De plus, la Coupe Hopman ne délivre pas de points aux classements WTA et ATP. Elle est plus perçue comme un très bon entraînement en vue de l’Open d’Australie qui approche à grands pas.

Les Etats-Unis se sont imposés lors de l’édition 2011 de la compétition, Isner et Mattek-Sands venant à bout de la Belgique 2-1. Cette victoire fait d’eux la nation la plus titrée dans la compétition, avec six titres remportés pour dix finals disputées.

 

Equipes 2011

République Tchèque (Groupe A) : Berdych, Kvitova

Etats-Unis (Groupe A) : Fish, Mattek-Sands

Danemark (Groupe A) : Nielsen, Wozniacki

Bulgarie (Groupe A) : Dimitrov, Pironkova

France (Groupe B) : Gasquet, Bartoli

Espagne (Groupe B) : Verdasco, Medina Garrigues

Australie (Groupe B) : Hewitt, Gajdosova

Chine (Groupe B) : Li, Di

 

 

Groupe A - La République Tchèque dans son jardin

 

En compagnie de la Bulgarie, des Etats-Unis et du Danemark, la République Tchèque n’a connu aucun souci pour se hisser en finale. Trois matchs, trois victoires et seulement un match sur huit de perdu, Berdych et Kvitova n’ont rien laissé passer, demeurant invaincus lors des confrontations en simple. Seule la Bulgarie, emmenée par Dimitrov, leur aura pris un match, en double.

Bulgarie qui au final terminera deuxième du groupe, après deux belles victoires face au Danemark et aux Etats-Unis. Les Etats-Unis finissent quant à eux bons derniers, emmenées par un Fish bien loin de son meilleur niveau, défait par Berdych puis prenant une correction de Dimitrov (6-1, 6-2). A noter également la défaite de la numéro un mondiale féminine Wozniacki face à Kvitova, l’étoile montante du moment.

 

1. République Tchèque : 3-0 (7 matchs à 1)

2. Bulgarie : 2-1 (5-4)

3. Danemark : 1-2 (3-5)

4. Etats-Unis : 0-3 (2-7)

 2-copie-15.jpg

 Kvitova (à droite) domine Wozniacki (à gauche)

 

Groupe B - La France victorieuse

L’Espagne, l’Australie et la Chine n’auront pu résister à Richard Gasquet et Marion Bartoli. Après deux confrontations, la France et l’Espagne faisaient course en tête, avec deux victoires chacune. Malgré une défaite de Bartoli face à la lauréate de Roland Garros Na li, les tricolores l’emportèrent 2-1 face à la Chine, avant d’infliger un 3-0 à l’Australie d’Hewitt, après une démonstration de Bartoli (6-0, 6-0) et un beau match de Gasquet.

Victorieuse de ces deux mêmes adversaires, l’Espagne allait donc disputer la place en finale aux Français. 6-2, 6-4 : Bartoli et Gasquet se sont tous deux imposés sur ce même score, face à des Ibères à côté de leurs matchs. Une victoire qui offre à la France une place en finale, une première depuis 1998. C’est seulement la deuxième fois de l’histoire qu’un tel évènement se produit.

A noter également le beau parcours de Verdasco, victorieux dans quatre de ses cinq matchs. Hewitt, le héros local, aura connu lui beaucoup plus de difficultés, ne s’imposant qu’à deux reprises dans un dernier match sans enjeu contre la Chine pour le gain de la troisième place. Na Li est elle, malgré la dernière place de son équipe, invaincue en simple.

 

1. France : 3-0 (7 matchs à 1)

2. Espagne : 2-1 (4-4)

3. Australie : 1-2 (3-6)

4. Chine : 1-2 (3-6)

 3-copie-10.jpg

 Bartoli-Gasquet, un duo qui marche

 

Les Tchèques s’imposent en finale

Malheureusement pour les tricolores, la finale aura été à sens unique. Bartoli n’aura rien pu faire face à la numéro deux mondiale Kvitova, s’inclinant lors du premier simple 7-5, 6-1. La Tchèque, profitant des largesses de la française, qui a servi pour le gain du premier set avant de s’écrouler, mettait ainsi son pays en position idéale.

Berdych n’avait ensuite qu’à conclure face à Gasquet. Un tie-break et un seul petit break suffiront à son bonheur, s’imposant 7-6, 6-4 face à un Gasquet qui n’aura pas démérité face à l’actuel numéro sept mondial.

Tout comme en 1998, face à la Slovaquie, la France s’incline en finale. Quatorze ans après le duo Pierce/Pioline, Bartoli et Gasquet n’auront pu que les égaler. La République Tchèque n’avait elle disputé qu’une seule finale également, en 1993, remportée aux dépends de l’Allemagne. Elle dispose désormais d’un deuxième titre au compteur dans la compétition.

 

 


 

Article réalisé par Gwendal Le Priellec

Crédits photos : AFP

commentaires

Haut de page