Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Top 14 (J15) : Toulouse et Clermont s'envolent !

par Vincent Bourgeois 11 Janvier 2012, 22:00 Top 14

Cette journée de Top 14 offrait un seul choc, un duel de bas de tableau entre Bayonne et l'Union Bordeaux-Bègles. La victoire des girondins enfonce un peu plus les basques dans le doute, mais surtout dans la zone rouge. En haut Toulouse et Clermont s'imposent et prennent le large au classement avec désormais seize et dix points d'avance sur le troisième : Toulon.

 
1073328_3905463.jpg

Le résumé du week-end

Cette quinzième journée de Top 14 permet d'y voir plus clair sur ce que sera la phase finale de la compétition. Vainqueurs respectivement de Lyon et de Toulon, Toulouse et Clermont seront très certainement les deux premiers du championnat, et du même coup les deux premiers demi-finalistes de l'épreuve. Dans le jeu, dans la constance, dans la volonté... Toulousain et Clermontois sont ce qui se fait de mieux dans notre championnat, et il ne serait pas surprenant que l'affiche finale oppose ces deux clubs. Du côté des outsiders, hormis le Stade français vainqueur à domicile contre Castres, on marque le pas. Castres donc, mais aussi Toulon et le Racing, aucune victoire n'est à signaler pour ces derniers. Le Racing a obtenu le nul en Catalogne face à l'USAP, mais au vu de la situation du club catalan ces derniers temps, cela ressemble à tous sauf à une performance.

En bas de tableau, cette journée de championnat nous offrait une affiche opposant Bayonne à l'Union Bordeaux-Bègles. Cette rencontre a vu les girondins repartir vainqueur du Pays Basque, laissant les bayonnais dans le doute et dans la zone rouge. Car avoir une équipe de star ne veut pas forcément dire que les résultats suivront, l'Aviron en est la preuve cette saison. Plus inquiétant, le changement de staff au sein du club bayonnais ne semble pas avoir eu l'effet escompté : trois points pris en trois rencontres. A égalité de point avec le Biarritz Olympique, vainqueur du SU Agen à Armandie, la situation des bleus et blancs s'annonce compliquée, surtout au vu de son calendrier : Toulon, Stade français, Clermont... Enfin, le CA Brive s'est incliné à domicile face à Montpellier qui confirme son renouveau et qui est le grand gagnant de cette journée en se rapprochant un peu plus des places qualificatives pour les phases finales, les héraultais ne sont plus qu'à deux points du Racing, actuel sixième.

 

L'essai du week-end : Aurélien Rougerie (Clermont - Toulon)

Cette semaine, le plus bel essai de la journée se trouvait du côté de l'Auvergne et du stade Marcel Michelin. A quinze minutes du terme de la rencontre, les jaunards lancent une énième offensive dans le camp du RC Toulon, qui menait alors au score. Sur un ruck, Morgan Parra sert son ouvreur Brock James, ce dernier réalise une passe sautée à destination de Julien Malzieu qui perfore la défense varoise, rafutant au passage Mathieu Bastaraud tout en évitant un plaquage de Johnny Wilkinson. L'ailier clermontois, altruiste, sert à l'intérieur Aurélien Rougerie qui n'a plus qu'à aller aplatir dans l'en but varois. Clermont prend l'avantage et s'impose grâce à cet essai qui lui permet de rester dans le sillage de l'ogre toulousain.

 

Le top : Dimitri Yachvili (Biarritz)

Incontestablement, le numéro neuf du Biarritz olympique fait du bien à son équipe. Depuis son retour en tant que titulaire, le B.O gagne, et dans sa situation actuelle, c'est bien là le plus important. Auteur de douze points ce week-end, sur les quinze marqués au total par son club, il a été l'élément déterminant de la victoire basque ce week-end, et ce sur le terrain du SU Agen, l’une des meilleures équipes à domicile cette saison. Hormis ses coups de pieds réussis, l'international tricolore s'est illustré en dynamisant le jeu de son équipe grâce à ses passes toujours aussi précises. Le demi de mêlée fait du bien à un B.O qui en a grandement besoin. Seul hic : le géorgien d'origine fait partie de la liste des trente joueurs sélectionnés pour le Tournoi des VI nations et va forcer son club à se passer un peu plus de lui. Un seul être vous manque...

 

Le flop : Mourad Boudjellal (RC Toulon)

Pour cette quinzième journée de Top 14, le flop aurait dû être l'Aviron bayonnais pour sa nouvelle défaite ce week-end, la non réaction au changement de staff ainsi que pour sa conquête en touche désastreuse : dix lancers perdus. Mais les déclarations de Mourad Boudjellal, président du RC Toulon lui valent d'obtenir ce titre. A la fin du match opposant son club à Clermont, le dirigeant varois déclarait : "J'ai connu ma première sodomie arbitrale contre Clermont en demi-finale en 2009. Je viens de connaître ma deuxième ce soir. On pourra revoir les images non pas sur YouTube mais sur YouPorn. Clermont a une très belle équipe, il n'avait pas besoin de ça."

 

Mourad Boudjellal n'en est pas à son coup d'essai et est un habitué des déclarations fracassantes. Mais le rugby est un sport où les décisions arbitrales doivent être respectée, du moins par les acteurs, et ce même quand elles sont erronées. Le XV de France en est le plus bel exemple depuis sa finale perdue. Le président du RC Toulon ne fait ici que renforcer le rapprochement existant entre le football et notre sport. De plus, il n'est pas dit que le varois s'en serait pris à l'arbitre si son équipe avait marqué en essai dans le temps additionnel, alors que la mêlée clermontoise venait d'enfoncer celle de son adversaire sans que l'arbitre ne siffle la pénalité qui s'imposait. Mourad Boudjellal peut se targuer d'avoir relancé le Rugby Club de Toulon, club légendaire en France, mais quand on voit l'image véhiculée par le club de la côte varoise depuis son arrivée, on peut se demander si le jeu en vaut la chandelle.

 

 


Article réalisé par Vincent Bourgeois

Crédit photo : AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page