Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

@cultureSPORT

@cultureSPORT

Retrouvez-nous sur cultureSPORT.net / culture SPORT est un jeune média global entièrement consacré à l’actualité sportive et dédié à tous les pratiquants : professionnels comme amateurs, féminins et masculins, valides ou en situation de handicap, des plus jeunes aux plus anciens.


WRC 2011 – Mikko Hirvonen, éternel dauphin de Sébastien Loeb ?

Publié par Emilie Drouet sur 12 Novembre 2011, 14:36pm

Catégories : #Automobile

Sébastien Loeb décroche son huitième titre. La Grande Bretagne aura été décisive, ravageuse. Jusqu’à hier, Hirvonen-Loeb était le duel d’hommes à pouvoir encore s’offrir le titre. En tête du classement, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen n’avaient pas le droit à l’erreur. Le Finlandais notamment, déjà deux fois dauphin de l’alsacien, devait échapper au coup du sort. Hélas, Hirvonen cale à nouveau sur Loeb, une énième fois…

 http://www.rally-mania.cz/fotogalerie/2011/955/955_loeb_-_hirvonen_7ccab2bc5a.jpg

 

Au volant d’une Ford Fiesta RS, Mikko Hirvonen a réalisé la saison la plus aboutie de sa carrière. Sur les treize courses de la saison, le Finlandais a été bien plus régulier qu’à l’accoutumée. Depuis ses débuts en 2002, en catégorie WRC, Hirvonen a mis du temps avant de voir son nom en une de l’actualité. A trente-et-un ans, celui qui fait équipe depuis 2002 avec Jarmo Lehtinen confirme les espoirs fondés sur lui il y a dix ans. Passé professionnel assez rapidement, il a dû malgré tout attendre la saison 2006 pour s’offrir sa première victoire, au rallye d’Australie. Cette même année, il grimpe enfin sur le podium mondial, il termine troisième au classement des pilotes. Place finale qu’il retrouve un an plus tard. La régularité est au rendez-vous également les deux années suivantes où il bute sur un Sébastien Loeb indétrônable. En 2010, il vit une saison plus délicate, il prend la sixième place avant de rebondir cette année en s’attribuant l’Australie et la Suède qu’il connait bien. La régularité, jamais au-delà de la quatrième place et deux victoires vont le placer au deuxième rang à quelques points du Français de chez Citroën. Jusqu’à hier où les choses se sont compliquées sur les routes galloises, les dernières de la saison.

 

Le favori était sans conteste Sébastien Loeb avec ses sept titres déjà empochés et sa position de leader au classement général. Les routes galloises, il connaissait, il a remporté les trois dernières éditions. Son adversaire finlandais aussi, n’est pas un novice sur ces terres. En 2007, il s’est offert la victoire. Sa seule fois à ce jour. Le terrain piégeux du Pays de Galles, on le savait, pouvait jouer des tours à tous les pilotes. La boue, le brouillard voire la pluie pouvait rendre les conditions de pilotages difficiles. Jusqu’à aujourd’hui, la plupart des spéciales ont été disputées. Près de 359 kilomètres vont être parcourus durant les quatre jours de compétitions. Très vite, Sébastien Ogier, vainqueur à cinq reprises cette saison doit abandonner. Roue cassée, saison terminée. Pendant les six premières spéciales, tour à tour, Loeb et Hirvonen vont se reprendre du temps mais l’alsacien va garder la tête. Pour le Finlandais, rien n’était perdu avant cette septième spéciale qui va permettre à Loeb de s’échapper vers le titre. Hirvonen a perdu quatre minutes avant de perdre tout espoir de titre lors de la huitième spéciale, il a fait les frais de la route boueuse. Abandon. Loeb ne risquait donc plus rien.

 http://is13.snstatic.fi/kuvat/hirvosmikko/img-1288606573137.jpeg

 

Encore une fois, Mikko Hirvonen va retrouver la place de dauphin. Le Finlandais a été vainqueur à quatorze reprises, mais surtout ce qui hante le plus Hirvonen, c’est de ne jamais pouvoir vaincre Loeb quand ils sont en duel. A dix-neuf reprises en WRC, Hirvonen a perdu la lutte pour la victoire, dont treize fois face au champion du Monde. Il l’a déclaré en 2009, il redoute finir sa carrière avec cinquante deuxièmes places. Qu’il se rassure, il en est encore loin mais cette fin de semaine galloise alourdit le nombre de places maudites. Une troisième fois vice-champion du monde, Mikko Hirvonen termine sa saison avec une grande déception, il se voyait rivaliser jusqu’au bout avec Loeb mais la course en a décidé autrement. La saison 2012 lui offrira-t-elle le même scénario final ou lui permettra-t-elle de détrôner Sébastien Loeb ? Le Français pour l’instant ne craint personne, ni Hirvonen, ni les autres, il est couronné pour la huitième fois ! De quoi faire rêver ou agacer ses adversaires…

 

Article réalisé par Emilie Drouet l Contact : emilie.drouet@culturesport.info

Images : Klein / Frederic Florin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E


En même temps, on ne va pas se mentir, Loeb n'a pas réalisé une grande saison... Certes, il est champion pour la huitième fois mais plus que la deuxième place d'Hirvonen, j'aurai souligné
l'éclosion d'Ogier et de Latvala, les futurs grands bonhommes de la discipline pour moi.



Répondre
P


Ce qui me chagrine dans cet article, c'est qu'une fois de plus, Loeb n'est pas mis en avant mais Hirvonen, c'est quand même incroyable !!!



Répondre
P


Un champion qui mérite qu'on parle plus de lui !



Répondre

Archives

Articles récents