Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yohann Gène : "Gagner des courses et refaire le Tour"

par Jérémy Bazin 10 Janvier 2012, 14:15 CYCLISME

Yohann Gène, exemplaire sur le dernier Tour de France pour aider son leader Thomas Voeckler, aborde pour Culture Sport la saison 2012. Dans quelques jours se sera la grande reprise mais pour le moment, il profite du dernier stage d'Europcar pour retrouver toutes ses sensations.

http://www.bicycling.com/sites/default/files/images/wheels-time-yohann-gene.jpg
La trêve et la reprise : "Après la coupure, on essaie de faire du foncier, une préparation complète. Il fallait aussi reperdre du poids, faire des kilomètres pour retrouver l’intensité. Pour ça on a eu des stages, un en Guadeloupe et un autre à Alicante. Le premier c’était pour réunir tout le monde, créer une bonne cohésion de groupe. Les entraînements  étaient ouverts aux locaux, à tous ceux qui voulaient venir rouler avec nous. C’est rare de faire des stages en Guadeloupe, mais il y a un bon relief pour s’entraîner. Ce sont des fous du vélo. C’était aussi l’occasion d’intégrer les nouveaux, deux Italiens, un Allemand et un Belge. Ils se sont bien intégrés, on s’entend tous très bien comme on vient presque de tous de la réserve, le Vendée U."


La saison 2012 :
 "D’abord je dois retrouver mon niveau, puis bien sûr essayer de gagner des courses pour essayer de refaire le Tour. La Tropicale Amissa Bongo ? J’ai déjà gagné là-bas mais le fait qu’elle soit déplacée ne change pas grand-chose, à part que le programme de course un peu modifié et qu’en début de saison il y a peu de courses alors qu’on a un groupe important. L’équipe ira sur la Tropicale normalement, je ne sais pas si j’y serai. Au niveau de l’équipe, l’objectif est aussi d’avoir un maximum de victoires, et faire un bon Paris-Nice, un bon Dauphiné, un bon Tour. C’est vrai qu’on n’est pas dans le World Tour même si on a les qualités pour pouvoir y être. L’UCI a choisi."


Les compliments de Thomas Voeckler :
 "Ça fait toujours plaisir. Ça montre que le travail est reconnu. C’est sûr que c’est très valorisant quand le leader trouve qu’on fait bien notre boulot."
   


Article réalisé par Jérémy Bazin
Propos recueillis par Jérémy Bazin
Crédit Image : P. Brun

commentaires

Haut de page