Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ligue Europa : l'Udinese et la Lazio passent, le PSG et Tottenham cassent

par Loic Espitalier-Noël 16 Décembre 2011, 15:25 Ligue des Champions & Europa

Retour sur la sixième et dernière journée de la phase de poule de la Ligue Europa avec les éliminations du PSG de Leonardo et de Tottenham ainsi que les qualifications sur le fil de la Lazio et de l'Udinese.

 

Ils ont assuré : Kazan, Besiktas, Salzbourg, Alkmaar, Bruges et l'Udinese

Le point commun entre ces clubs était d'avoir leur destin en main. Ils étaient deuxièmes de leur poule (voire premier dans le cas de Bruges) et devaient assurer la dernière place en seizièmes de finale mise en jeu dans leur groupe.

Dans le groupe A, Tottenham devait s'imposer face aux Shamrock Rovers et espérer un faux pas des Russes de Kazan à Salonique. Les Anglais ont fait le boulot en corrigeant leurs adversaires irlandais 4-0 mais cela n'a pas suffi puisque les joueurs du Rubin Kazan sont allés chercher le point du match nul qu'il leur fallait empocher pour se qualifier en Grèce (1-1).

Dans la poule E, c'était mission quasi-impossible pour le Dynamo Kiev qui devait, tout comme Tottenham, gagner face au dernier du groupe le Maccabi Tel Aviv et dans le même temps voir la défaite de leur concurrent direct le Besiktas. Il n'en a rien été. En effet, les Ukrainiens ont failli en défense et ont été tenus en échec trois buts partout à domicile alors que les Turcs se sont imposés (3-1) devant les Anglais de Stoke, qui perdent par la même occasion la première place du groupe au profit de leurs adversaires du soir.

 

http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/football/diaporamas/paris-sg-bilbao-en-images/psg-bilbao-javier-pastore/12211228-1-fre-FR/PSG-Bilbao-Javier-Pastore_full_diapos_large.jpg

Pour le PSG dans le groupe F, la qualification semblait bien mal engagée avec l'obligation d'une victoire au Parc des Princes face au premier du groupe, l'Athletic Bilbao conjuguée à une contre-performance des Autrichiens de Salzbourg à Bratislava. Ça partait pourtant bien et à la neuvième minute, les Red Bulls étaient menés 2-0 en Slovaquie. Mais les joueurs d'Antoine Kombouaré commençaient bien mal leur match également en concédant l'ouverture du score dès la troisième minute, avant de se reprendre et de mener 2-1 à la pause, grâce à des réalisations d'un Pastore retrouvé et d'un Bodmer réaliste, buteur sur corner. À ce moment de la soirée, le PSG est qualifié puisque Salzbourg ne décroche que le point du match nul à Bratislava, deux buts partout à la pause. Malheureusement, malgré la victoire acquise dans les derniers instants du PSG (but contre son camp du défenseur de Bilbao à la 85e et penalty transformé de Guillaume Hoareau à la 90e), un but contre son camp du défenseur slovaque, victime d'un faux rebond, avait scellé la victoire et la qualification de Salzbourg dès la 52e minute.

Enfin, dans les groupes G,H et I, l'AZ Alkmaar, le FC Bruges et l'Udinese n'avait besoin que d'un petit point pour protéger leurs places en seizièmes respectivement de Vienne, Birmingham et Glasgow. Ce fut chose faite avec trois matchs nuls : les Hollandais d'Alkmaar ont fait match nul à domicile un but partout devant le Metalist Karkhov, tout comme Bruges face au Sporting Braga et l'Udinese contre le Celtic Glasgow.

 

Ils ont acquis leur qualification sur le fil : la Lazio, Bucarest et Cracovie

La Lazio Rome, le Steua Bucarest ainsi que le Wisla Cracovie étaient tous les trois, avant cette sixième journée, troisièmes de leurs poules respectives et donc en ballotage défavorable en vue d'une éventuelle qualification pour les seizièmes de finale.

Dans la poule D, la Lazio Rome possédait le même nombre de points que les Roumains de Vaslui, mais à cause d'une moins bonne différence de buts, devait s'imposer face aux premiers du groupe, le Sporting Portugal, alors que dans le même temps, les derniers du groupe, devaient battre Vaslui. Mission quasi impossible réalisée à la perfection avec des victoires romaines et Roumaine sur le même score de deux buts à zéro et les coéquipiers de Djibril Cissé pourront voir un printemps européen.

Dans les groupes J et K, le Steua Bucarest et le Wisla Cracovie comptaient un point de moins que le Maccabi Haïfa et Fulham avant cette ultime journée. Grâce à sa victoire 3-1 devant Larnaca et à la déroute du Maccabi devant les Allemands de Schalke 04 (0-3), les Roumains pourront jouer les seizièmes de finale, tout comme les joueurs de Cracovie, qui ont gagné à domicile contre les premiers de leur poule, le FC Twente, ce qui leur permet de passer devant les Anglais de Fulham, victimes de leurs largesses défensives face au pourtant relativement faible club d'Odense (2-2).

      http://www.lepoint.fr/images/2011/12/15/459863-247037-jpg_310911_434x276.jpg

Enfin dans les groupes sans enjeux avec déjà deux clubs qualifiés avant cette journée, à noter la victoire  du Standard de Liège, qui gardent la première place du groupe B, aux dépens de leurs adversaires danois de Copenhague, ainsi que le sans faute accomplie par les Belges d'Anderlecht (six matchs, six victoires, dix-huit points) grâce à leur victoire spectaculaire cinq buts à trois devant les Russes du Lokomotiv Moscou, pourtant deuxième de ce groupe L. Voici donc les vingt-quatre qualifiés pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Malheureusement pour nous autres Français, les joueurs du Stade Rennais n'ont pas réussi à sauver l'honneur en concédant une nouvelle défaite à l'Atletico Madrid (3-1) et finissent leur campagne européenne sans la moindre victoire.

 

Premiers de poule : PAOK Salonique, Standard Liège, PSV Eindhoven, Sporting Portugal, Besiktas, Athletic Bilbao, Metalist Karkov, FC Bruges, Atletico Madrid, Schalke 04, FC Twente, Anderlecht

 

Deuxièmes de poule : Rubin Kazan, Hanovre 96, Legia Varsovie, Lazio Rome, Stoke City, Red Bull Salzbourg, AZ Alkmaar, Sporting Braga, Udinese, Steua Bucarest, Wisla Cracovie, Lokomotiv Moscou

 

Tirage à suivre aujourd'hui sur Culture Sport.

 

Article Réalisé par Loïc Espitalier-Noël |Images : AFP - Reuters

commentaires

Haut de page