Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grand Prix de Chine : Digne de son père !

par Medhi Casaurang 15 Avril 2012, 12:00 FORMULE 1

La Formule 1 et la Chine, cela ressemble à «je t'aime, moi non plus». Dans un pays en pleine expansion démographique et économique, la venue de ce championnat mondialement connu aurait dû donner une belle impulsion au secteur automobile chinois. Las, depuis huit ans, les tribunes restent clairsemées et on sent un manque de retentissement dans les médias locaux malgré des courses pour la plupart animées depuis 2004 ; la mayonnaise ne prend pas en quelque sorte. Qu'en sera-t-il cette année ?


Nico-Rosberg-GP-de-Chine-2012.jpg

Avant de nous pencher sur le déroulement de la course, jettons un coup d’œil sur la grille de départ. Et dès la première ligne, nous apercevons les Flèches d'Argent, avec Nico Rosberg et son compatriote Michael Schumacher ! La Mercedes semble particulièrement affutée en cette fin de semaine ; on ne peut pas en dire autant des Red Bull, avec un Sebastian Vettel qualifié en onzième place (son plus mauvais résultat depuis 2009 et le Grand Prix du Brésil). Lors du départ, Kamui Kobayashi (Sauber) loupe son envol depuis une étonnante troisième position, ce qui fait les affaires des McLaren ainsi que des Mercedes qui s'envolent en tête ! Au sixième passage, Mark Webber (Red Bull) s'arrête aux stands pour changer de pneus, une stratégie décalée qui lui servira en fin de course. Sept tours plus loin, un premier coup de théâtre a lieu : Schumacher abandonne pour cause de roue mal fixée lors de son arrêt aux stands. Une fois la première salve de pitstops effectuée, la physionomie de la course ne change guère, mais plus les tours défilent, plus l'écart séparant Rosberg (premier) et Button (second) se resserre à coup d'une seconde au tour ! Lors du trente-cinquième passage, le jeune Allemand passe aux stands et ressort derrière un Jenson Button à l'attaque maximale, la victoire va se jouer entre eux deux !

 

On s'aperçoit que le champion 2009 creuse un écart confortable, et les amateurs de F1 se remémorent à ce moment-là l'édition 2010 du GP de Shangaï, où Rosberg avait mené la course durant un relais avant de rentrer dans le rang au profit de...Button ! Ce dernier change de gommes une seconde fois au quarantième des cinquante-six boucles, les mécanos font des merveilles sur la monoplace....mais...que se passe-t-il ?! On constate une immobilisation beaucoup trop importante, le staff McLaren relâche son pilote mais Rosberg est repassé virtuellement en tête ! De plus, il semblerait que Ross Brawn (qui soit dit en passant, excelle dans la tactique de course) ait eu l'idée de ne plus faire changer de pneus à son poulain ; Button est obligé de donner la quintessence de sa monture si il veut prétendre à la victoire. Dès lors, Rosberg avec un arrêt de moins que son adversaire, peut économiser au maximum ses enveloppes. Derrière, la bataille fait rage pour les places d'honneurs ! Hamilton (McLaren), les deux Red Bull revenues du diable vauvert, ainsi que les deux Lotus de Raikkonen et de Grosjean roulent  roues dans roues. Ce sera finalement le pilote Britannique qui aura le dernier mot pour la dernière place du podium, profitant d'une meilleure vitesse et motricité que ses concurrents. Raikkonen est le grand perdant de cette bagarre, plongeant de la deuxième à la quatorzième place en quelques tours, ses pneus n'ayant pas résistés au rythme infernal !

 

rosberg.jpgLe drapeau à damiers s'abaisse sur la Mercedes de Nico Rosberg qui empoche ici sa première victoire pour son cent onzième départ en F1 ! Button finit à une vingtaine de secondes (le temps moyen d'un arrêt) devant son équipier. Romain Grosjean, après une petite excursion hors-piste, termine sixième, devant les deux Williams de Bruno Senna et Pastor Maldonado. La première Ferrari celle d'Alonso arrive neuvième, Kobayashi empochant le dernier point de la dixième place. Au championnat constructeurs, Mercedes-AMG passe cinquième et McLaren reste leader. Du côté des pilotes, Hamilton et Button font la course en tête et Grosjean inscrit ses premiers points. Prochain rendez-vous dimanche prochain à Bahraïn, un Grand Prix placé d'ores et déjà sous haute sécurité du fait des tensions populaires...

 


Article réalisé par Medhi Casaurang
Crédit photos : Site officiel du championnat du Monde de Formule 1

commentaires

Haut de page