Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ligue 1 : Kombouaré ne passera pas l'hiver

par Baptiste Duprat 22 Décembre 2011, 17:55 FOOTBALL

On en a beaucoup parlé, Leonardo l'a fait ! Au lendemain d'une victoire qui offre le titre de champion d'automne au PSG, Antoine Kombouaré est prié de faire ses valises. Une décision qui est loin de faire l'unanimité chez les supporters mais également dans le vestiaire parisien. Retour sur un licenciement orchestré en coulisse par Leonardo et les Qataris.


http://www.yeca.fr/wp-content/uploads/2011/12/kom.jpg

 

  Koumbouaré, un bilan pas si mauvais  

Pendant deux saisons et demie, Kombouaré aura été à la hauteur du poste qui s'était offert à lui dans la capitale. Malgré une première saison compliquée, il qualifie Paris pour l'Europa League et remporte la Coupe de France. Son respect des objectifs fixés par le club fait de lui un des meilleurs entraineurs de Ligue 1. La saison suivante, AK monte en puissance et continue de montrer qu'il n'est pas un entraineur de club de deuxième partie de tableau. Malgré des choix parfois contestables et une équipe produisant un jeu peu séduisant à de nombreuses reprises, il reste fidèle à ses engagements et son bilan en fin de saison est plutôt bon: une quatrième place synonyme de qualification en Europa League, une finale de Coupe de France et un huitième de finale d'Europa League. La saison suivante, l'arrivée des Qataris va pourtant être un tournant pour son poste d'entraineur du PSG.

 

  La révolution Qatari  

L'histoire tout le monde la connait. Les Qataris débarquent avec un gros porte-monnaie, des stars en devenir mais un entraineur qui reste en poste. Alors pourquoi Kombouaré a t-il été reconduit pour la saison 2011/2012 ? La raison est simple, Leonardo n'a pu trouver d'entraineur de renomée mondiale car la plupart étaient encore en poste. AK est donc obligé de rester. Lui qui n'a plus la main pour le recrutement doit désormais obtenir des résultats avec une équipe que lui n'a pas désirée. Pastore, Ménez, Sissoko, Lugano et compagnie, le Kanak n'a pas été habitué a travailler avec ce genre de joueurs. Peu importe, il s'adapte et obtient les résultats escomptés par le club et les supporters. Il met en place une équipe performante, efficace mais surtout séduisante. Et malgré quelques passages à travers en championnat et cette élimination en Europa League qui fait défaut, l'ancien entraineur de Valenciennes a limité les erreurs. Car la seule erreur de Kombouaré en deux saisons et demie est bien l'élimination prématurée en Europa League. Lui qui avait décidé d'aligner une équipe bis lors des compétitions européennes a perdu son pari. Avec les Qataris, une seule erreur pouvait être fatale.Ces derniers mois, les rumeurs de licenciement planaient au-dessus du Parc des Princes.

Mais il ne faut pas se leurrer, le natif de Nouméa était au courant de tout ce qui se tramait en coulisse. Il se savait en danger et connaissait déjà son destin. La date de celui-ci restait encore à définir ... La trêve n'a pas été choisie au hasard pour remercier le Kanak. Mais Kombouaré est resté fidèle et très professionnel en menant ce club tout en haut du classement de la Ligue 1 alors qu'il savait qu'il ne passerait pas l'hiver. Jusqu'au bout, AK aura été humble et nul doute qu'il partira sous les honneurs des supporters, et des dirigeants.

 

http://www.calciomercato.it/imagenes/original/NEWS_1243852363_ANCELOTTILEONARDO.jpg

 

  Qui pour lui succéder ?  

Désormais, une nouvelle phase de négociations s'ouvre pour la direction du Paris Saint-Germain. L'erreur de casting est interdite pour les Qataris qui se doivent de trouver le candidat idéal. Beaucoup de noms ont circuléavant même l'annonce du licenciement d'Antoine Kombouaré comme Carlo Ancelotti, Rafael Benitez ou même Franck Rijkaard. Le plus sérieux candidat reste quand même Carlo Ancelotti avec qui Leonardo aurait déjeuné plusieurs fois à Paris. mais Benitez semble également séduit par le projet malgré tout il annonce ne pas avoir eu de contact officiel avec la direction du PSG. Il est en tout cas peu probable de voir un entraineur français débarqué au Camp des Loges. Le mystère reste entier donc quant à l'identité du prochain entraineur même si l'équipe TV annonçait cette après-midi que le technicien italien Carlo Ancelotti aurait signé un pré-contrat en Octobre. Un dernier nom circule du côté de Paris, Claude Makélélé. Mais l'ancien milieu avait déjà déclaré ne pas vouloir entrainer Paris. Mais un gros salaire pourrait peut être le faire changer d'avis.

QSI a réussi à faire du PSG l'attraction de cette trêve avec l'arrivée de Beckham en rock-star et la nomination d'un nouvel entraineur. Le club de la capitale prend une dimension de plus en plus grande chaque jour.

 

 

 

 

Article réalisé par Baptiste Duprat | Images : AFP 

commentaires

Haut de page