Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Championnat du Monde de Voile 2011 : Escale à Perth avant Londres 2012

par Emilie Drouet 3 Décembre 2011, 11:01 OMNISPORT

Les plus grandes compétitions se déroulent aux quatre coins de la Terre. Tandis que le Brésil reçoit les meilleures handballeuses du monde, l’Australie accueille aujourd’hui jusqu’au 18 décembre le championnat du Monde de Voile, à Perth précisément. Destination parfaite pour un enjeu de taille : un podium et le ticket pour Londres 2012.


http://www.sailweb.co.uk/images11F/perth_gbr_radial.jpg

 

Le rêve olympique commence en Australie

A Perth, les choses sérieuses ont déjà commencé, les athlètes étaient déjà sur place il y a quelques jours pour s’acclimater au mieux au plan d’eau. La ville de Perth, plutôt appréciée pour ses atouts touristiques n’est pas un club de vacances pour les concurrents. Pas moins de 1300 athlètes vont s’affronter, dans dix classes différentes à partir d’aujourd’hui et sous le regard de milliers de spectateurs. Parmi les différentes catégories, une nouvelle classe fait son entrée au championnat du monde, le Match racing féminin, qui sera également aux Jeux Olympiques. Comme dernière grande compétition d’envergure, on ne peut faire mieux. D’ailleurs, c’est à Perth que les nations présentes vont décrocher ou non leur sélection pour les J.O.

 

Le rêve olympique passe par Perth et chacun, tour à tour, pourront démontrer ce qu’ils valent. Pour les classes  RSX Femmes, Radial, Finn, 470 Hommes, c’est entre le 5 et 11 décembre que cela va se décider. Les RSX Hommes, Laser, 470 Femmes et 49er iront, elles, à la quête de la médaille entre le 12 et 18 décembre. Les « Star » de la compétition feront le spectacle du 11 au 17 décembre et enfin la nouvelle venue, le Match racing féminin aura lieu du 3 au 16 décembre. Un beau programme en perspective sous le soleil d’Australie.

 

Perth 2011 est l’étape obligatoire pour les marins afin de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres 2012. A noter que les participants de Perth qualifient avant tout leur pays mais que ce ne sont pas forcément eux qui seront les représentants de leur discipline à Londres. Malgré tout, de nombreuses têtes devraient être similaires. Le nombre de nations qualifiées par catégorie est assez ample, les surprises devraient être rares et les équipages de niveau mondial devraient logiquement naviguer vers Londres 2012. Dont la France…

 

Les français ont tout à gagner

A 14 000 kilomètres de la France, ils seront quarante et un athlètes tricolores à vouloir hisser le drapeau bleu-blanc-rouge sur les podiums. Quarante et un athlètes qui rêvent et peuvent viser la victoire et la sélection pour Londres 2012. Afin de se familiariser un peu avec ceux qui représenteront peut-être la France dans huit mois à Londres, voici leurs noms et les différentes catégories qui vont faire dès aujourd’hui le spectacle à Perth.


http://www.la-croix.com/var/bayard/storage/images/lacroix/actualite/s-informer/sport/ces-marins-qui-naviguent-a-l-ombre-de-la-course-au-large-_ep_-2011-11-30-742075/23620220-1-fre-FR/Ces-marins-qui-naviguent-a-l-ombre-de-la-course-au-large_article_main.jpg

Hommes :

RS:X (planche à voile) :Julien Bontemps ; Louis Benoit Hug ; Pierre Le Coq ; Benjamin Tillier

Laser Standard : Jean-Baptiste Bernaz

Finn : Thomas Le Breton ; Jonathan Lobert

470 : Sofian Bouvet/Vincent Guillarm ; Nicolas Charbonnier/Jérémie Mion ; Pierre Leboucher/Vincent Garos

49er : Emmanuel Dyen/Stéphane Christidis ; Julien D'Ortoli/Noé Delpech ; Mathieu Frei/Yann Rocherieux

Star : Guillaume Florent/Pascal Rambeau ; Xavier Rohart/Pierre-Alexis Ponsot

 

Parmi ce beau contingent masculin, on retrouve les médaillés de Bronze des J.O. de Pékin 2008, Guillaume Florent et Pascal Rambeau. De son côté, le vainqueur de la coupe du Monde 2010 en planche à voile, Julien Bontemps, était monté sur la deuxième marche de sa catégorie. Perth 2011 est une étape clé pour lui qui n’a qu’un objectif, être à Londres 2012. Un objectif qu’il ne sera pas le seul à vouloir atteindre.


Femmes :

RS:X (planche à voile) : Charline Picon ; Eugénie Ricard ; Pauline Perrin

Laser Radial : Sophie de Turckheim ; Sarah Steyaert

470 : Camille Lecointre/Mathilde Géron ; Ingrid Petitjean/Nadège Douroux ; Emmanuelle Rol/Hélène Defrance

Elliott (match racing) : Anne-Claire Le Berre/Alice Ponsar/Myrtille Ponge ; Claire Leroy/Marie Riou/Elodie Bertrand

 

Chez les femmes, le niveau aussi est élevé, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux sont dans le Top 5 Mondial. Les chances françaises ne sont donc pas nulles. La lasériste Sarah Steyaert avait fini 5ème à Pékin. A Londres, près de la France donc, on peut espérer un ciel encore plus bleu pour tous nos tricolores. Espérons qu’il le soit aussi à Perth…

 

Article réalisé par Emilie Drouet l Contact : emilie.drouet@culturesport.info

Images : Getty Images/AFP

 

commentaires

Haut de page