Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thierry Hupond : "On n’a jamais eu une équipe aussi bonne"

par Jérémy Bazin 14 Janvier 2012, 14:15 CYCLISME

Thierry Hupond est un des rares Français exilés dans une équipe étrangère. Chez les Hollandais de Project 1t4i, anciennement Skil-Shimano, il a trouvé sa place depuis 2008 et compte bien continuer l'aventure encore un peu. A quelques jours de la rentrée du cyclisme sur route, il répond aux questions de Culture Sport.

http://www.witid.nl/files/gimgs/13_corvosthiery-hupond-klein.jpg
Trêve et reprise : "Je fais trois semaines sans vélo, de coupure complète. Je reprends l’entraînement tranquillement début novembre. Je ne fais pas beaucoup d’autres sports sauf de la natation et quand le temps le permet du ski de fond. Je préfère rester axé sur le vélo ou faire du VTT et du cyclo-cross. En hiver on a une grosse charge de  travail mais sans grande intensité. Le cyclo-cross permet de faire monter le rythme cardiaque, faire fonctionner son corps. C’est une sorte de rappel pour le corps."


L’équipe : "On a fait deux stages. Le premier début décembre. C’était un stage administratif de trois jours sans vélo mais plutôt pour intégrer les nouveaux, recevoir le matériel, les nouvelles tenues, parler du programme, de 2012… Le deuxième stage, mi-décembre, à Alicante, c’était vraiment de l’entraînement avec l’équipe. On a des appartements là-bas, donc on peut repartir à tout moment en Espagne durant la saison pour rouler. Tout ça s’est bien passé. Les transferts ? L’équipe a gardé ses principaux coureurs. Ceux qui arrivent sont très costauds. C’est important d’avoir de la stabilité, mais il faut aussi quelques changements qui montrent les ambitions du groupe. Sur le papier on n’a jamais eu une équipe aussi bonne. C’est vrai qu’on reste en continental pro, mais d’un point de vue sportif ce n’est pas une déception. Le groupe est en train de s’aguerrir. On devrait avoir des invitations pour les grosses épreuves, c’est une situation idéale. Sur le Giro on avait une bonne chance d’être invité, comme on a déjà postulé l’année dernière et que la nouvelle organisation veut donner un nouveau visage à la course. Le Tour est encore loin, on espère aussi y être mais avant il y a des épreuves comme Paris-Nice."

Rôle et objectifs : "Je  vais avoir plusieurs rôles. Avec Marcel Kittel et John Degenkolb, on a deux grands sprinters. Il va falloir travailler pour eux. Je pourrais avoir ma carte sur d’autres courses. C’est bien aussi que ça tourne dans une équipe. L’année dernière j’ai fait quelques bons sprints, mais ce n’est pas ma spécialité de jouer les arrivées groupées. J’aimerai bien me montrer sur Paris-Nice si on y est. J’aime bien aussi les courses par étapes et bien sûr les grands tours. Au niveau de l’équipe, il n’y a pas de chiffres de donnés, on espère faire mieux que l’année dernière et gagner des courses prestigieuses."

Les Français : "C’est vrai qu’on est six Français dans ce groupe, c’est pas mal. Project 1t4i est une formation internationale avec beaucoup de nationalités. Il y a même autant d’Allemands que de Hollandais alors que l’équipe est basée aux Pays-Bas. C’est peut-être aussi la volonté du sponsor de diversifier les nationalités pour obtenir des invitations."


Article réalisé par Jérémy Bazin
Propos receuillis par Jérémy Bazin
Crédit Photo : Skil-Shimano

commentaires

Haut de page